Image
Accueil » Conseils » Troubles fréquents » Les blessures chez le cheval

Les blessures chez le cheval

Les blessures chez le cheval

Que faire quand mon cheval se blesse ?

Il arrive que les chevaux aient des réactions inattendues pouvant les amener à se blesser. Leurs petites plaies sont le quotidien des cavaliers. Le cheval peut se blesser dans de nombreuses situations : au travail, dans le transport, au box, au parc etc…
C’est pour cela qu’il est primordial pour un cavalier de connaître les bons gestes à adopter.

Une chose très importante : il faut toujours avoir en sa possession une pharmacie avec une trousse de premiers secours (bétadine, thermomètre, crème cicatrisante, compresse etc…)

Le cavalier doit être conscient qu’une blessure, en fonction de la profondeur de la plaie et de sa localisation, peut avoir des conséquences graves. Bien que le propriétaire puisse et doive réaliser les premiers soins au plus vite, il est important de savoir reconnaître les blessures importantes pouvant nécessiter la consultation d’un vétérinaire.

Quelle peut être l’origine des plaies sur mon cheval ?

Les plaies que vous trouvez sur le corps de votre cheval peuvent être la conséquence d’un coup de pied, d’une chute, d’une morsure, d’un accident, de frottements répétés sur une longue durée…

Comment faire pour éviter que mon cheval se blesse ?

  • Lorsque votre cheval travaille : lui mettre des cloches, des protèges boulet et des guêtres de travail.
  • Lors du transport : protéger les membres de votre cheval.
  • Pour les plaies liées aux matériels : choisir du matériel de bonne qualité, et adapté à votre monture.
  • Au boxe : mettre une litière en quantité abondante.
  • Après le travail : procéder à une observation complète du corps de votre cheval à la recherche d’éventuelles blessures.

Conseils et préconisations :

Ayez toujours une trousse à pharmacie contenant :

  • Un désinfectant
  • Un savon désinfectant
  • Une pommade cicatrisante
  • Un thermomètre
  • Une bande cohésive
  • Une muselière
  • Des gants en latex
  • Du sérum physiologique
  • Une seringue 60 ml
  • Des electrolytes
  • De l’argile verte
  • De l’aloe vera gelly
  • Une formule Animale
  • Des compresses
  • Des ciseaux
  • Des bandes de repos
  • Des grosses compresses
  • Une mini tondeuse
  • Du savon doux
  • De l’aloe vera Propolis

Les étapes à suivre pour soigner une petite plaie sans gravité :

  • Tondez les poils autour de la blessure.
  • Vérifiez qu’il n’y ait pas de corps étrangers dedans.
  • Mettez des gants.
  • Nettoyez la plaie avec un produit antiseptique.

Ensuite, en fonction du type de plaie, procédez de la manière suivante (en cas de doute, appelez votre vétérinaire):

Les plaies superficielles :

  • Pas besoin d’administrer des antibiotiques, uniquement un pansement avec l’aloe vera gelly en alternance avec l’aloe vera Propolis : cela devrait aider votre cheval à se rétablir en une huitaine de jours.

Plaies abrasion sur la tête :

  • Uniquement l’aloe vera gelly 1 fois par jour: une croûte se formera et l’épiderme sera assaini et propre.

Après une intervention chirurgicale, après des points de sutures (avant ou après le pansement):

  • l’aloe vera gelly 2 fois par jour

Rougeur entre les deux yeux :

Pour les chevaux et poulains :

  • Un hématome invisible peut d’abord se former sous la plaie. L’utilisation de l’aloe vera gelly favorisera la cicatrisation en réduisant l’apparition de l’hématome. Les plaies doivent toujours être nettoyées au savon doux pour éviter une infection.
  • Pour de bons résultats : appliquer l’aloe vera gelly le plus souvent possible entre 2 à 3 fois par jour jusqu’à une total guérison.
  • l’aloe vera gelly  peut être remplacé par  Formule Animale

Blessures légères :

  • Savon doux + Formule Animale + Aloe Vera gelly : Cette formule permet d’apporter les premiers soins.
  • Si la plaie est déjà infectée, l’aloe vera Propolis  peut être utilisée en solution antibactérienne.

Plaie grave avec ouverture et points de suture

  • Pendant 15 jours : nettoyer la plaie à l’eau 3 fois par jour  et au savon doux pour retirer les impuretés.
  • Puis appliquer la Formule Animale pour désinfecter et calmer la douleur.
  • Enduire la plaie de Crème propolis pour limiter toute infection.
  • Après les 15 jours : appliquer l’aloe vera Gelly, la plaie cicatrisera très vite sans bourgeonnement, dépigmentation ni bourrelets.

Plaies non suturables

La cicatrisation est d’environ 35% plus rapide que les produits de préparations conventionnelles grâce à l’Aloès Vera.

L’Aloes Vera stimule l’activité de certaines cellules du derme et du système immunitaire dont les fibroblastes  et les macrophages.

L’acemannan un des principes actifs de l’Aloe Vera induit la sécrétion de plusieurs cytokines, molécules indispensables dans le processus de cicatrisation par les macrophages.

Chez le cheval, l’aloès réduit le bourgeonnement tissulaire, augmente le taux de guérison et la vitesse d’épithélialisation autrement dit, la cicatrisation de plaies.

Matin et soir :

  • Nettoyer la plaie avec de la crème lavante à l’Aloès.
  • Pulvériser la Formule Animale.
  • Panser la plaie avec de la gelée d’Aloès Vera.

En 2 mois la cicatrisation devrait être achevée.

Il est important de bien suivre l’évolution de la plaie.

 

Autres conseils