Image
Accueil » Conseils » Respiratoire » La toux du cheval

La toux du cheval

La toux du cheval

La toux du cheval, c’est quoi ?

La toux c’est le résultat d’une contraction forte et brusque du diaphragme pour dégager les voies respiratoires. C’est en fait un réflexe de défense naturelle pour expulser tout corps étranger.

La toux se caractérise par un cheval qui mouche (sécrétion de mucus dans les narines) et qui tousse. C’est une pathologie sérieuse, qui si elle est mal soignée, peut entraîner de graves complications respiratoires.

Quelle est la cause de cette pathologie ?

  • La pleuropneumonie
  • L’alimentation
  • Des infections bactériennes et virales des voies supérieures
  • Le travail
  • L’environnement
  • L’inflammation des bronches
  • Une bronchopneumonie virale
  • Une présence fongique
  • L’écurie
  • La carrière
  • Les paddocks
  • Les virus
  • L’emphysème pulmonaire
  • Un coup de froid
  • Des allergies 

Que faire pour calmer la toux de mon cheval? :

  • Mouillez le foin de votre cheval pour retirer toute la poussière
  • Si votre cheval est en box : évitez de balayer l’écurie lorsqu’il est dedans
  • Si votre cheval est au pré et que celui-ci a tendance à être poussiéreux l’été, pensez à arroser les paddocks
  • Au travail : Evitez la carrière et les chemins de balade trop poussiéreux.

Nos préconisations :

Préconisé par DAVID HURCH (Vétérinaire chirurgien anglais reconnu et expert en soin animal à base d’Aloe Vera) :

  • Pas d’antibiotiques nécessaires (cause d’allaitement, concours ect…)
  • 250 ml de jus d’Aloe vera en buccale par jour

A partir du 2ème jour, le cheval ne devrait plus moucher.

Poursuivre ces administrations pendant 4 jours, pour renforcer son système immunitaire.

ATTENTION : Si vous ne constatez aucune amélioration au bout de 3 jours, contactez le vétérinaire. Il réalisera alors un diagnostic et mettra en place un traitement plus efficace. La toux du cheval peut s’aggraver et laisser des séquelles. En ce qui concerne les infections, le vétérinaire vous conseillera des antibiotiques pour éviter que cette petite toux sans gravité se transforme en pneumonie.

La maîtrise de l’environnement du cheval en cas de toux est une priorité pour soulager ses symptômes. La toux du cheval doit être prise très au sérieux pour éviter qu’elle ne se prolonge et/ou ne s’aggrave.

 

Autres conseils